Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crise sans fin - Page 5

  • Parlementeurs et pacte faustien

    cali.jpg

     

    Tu as l’air de mauvaise humeur. Serais-je parce j’ai fait mourir ton fils ?

    Demande Caligula à Lepidus qui n’a d’autre choix que répondre :

    « Mais non Caius, bien au contraire »

    Cette tirade de Caligula ressemble fort à celle de François Hollande s’adressant aux parlementeurs de gauche pour proclamer :

    « Il n’y a pas d’autres alternatives » (a part moi)

    Rappel : Plus de 70 % des français sont hostiles à la loi travail

                 Plus de 70 % des français sont hostiles à une candidature Hollande/Sarkozy

    La démocratie de Marché se résume donc tout simplement pour les gens à élire un Président par dépit, sachant que le maitre de ce monde branlant a été élevé jusqu’au pouvoir absolu par des groupes de pressions et est assujetti à des facteurs économiques qui ne laissent guère de libertés de décision. Stupide pilote d’un engin qui lui échappe et devant faire appel à des experts pour savoir quelles manettes manœuvrer.

    Je l’avoue j’ai été frappé hier de d’entendre Benoit Hamon parler de croissance molle, ce que j’explique sur ce blog plusieurs années (tapez nécronomie croissance molle)

     Quant aux nouvelles technologies, il semble être le premier homme politique à comprendre que les destructions d’emplois seront bien supérieur aux créations. Bel effort...

    L’exemple Wall Mart aux USA me semble édifiant du pacte faustien consommateur/Travailleur.

    Leurs serveurs sont désormais si puissants qu’ils sont capables d’aller recueillir les infos sur tous les concurrents mondiaux et combattre leur prix. Ainsi, on a pu s’apercevoir dans leur communication aux USA qu’ils baissaient systématiquement les prix par rapport à leurs concurrents. Cette nouvelle a bien été accueilli par le consommateur mais quelque temps après, on s’est également aperçu que Wall Mart licenciait massivement. Autrement dit nous étions en quelque sorte en présence d’un marché scorpionesque puisque par leurs achats, certains clients organisaient de fait leur propre licenciement de la société pour laquelle ils travaillaient directement ou indirectement (beaucoup de sociétés travaillent avec Wall Mart…)

    Contrairement à ce que l’on essaye de nous vendre dans tous les medias avec le changement de calcul du PIB etc…Economiser de l’argent n’est pas la même chose que gagner de l’argent…

  • Tape sur le philosophe avec une batte de baseball

     

    thH85TEOFN.jpg

     

     

     

     

    Décors : une place dans Paris, des jeunes gens debout manifestent des pancartes à la main. Un homme aux cheveux grisonnants se joint à eux.

    « Puis-je faire quelque chose pour vous ? Je suis le philosophe de votre quartier.

    « Crève salope de Finkelkrotte »

    L’homme chancelle et s’éloigne en maugréant.

    « J’étais venu pour écouter »

    Il se souvient avec émotion de Mai 68 où au lycée Henri IV à Paris, il préparait le concours d’entrée à normale sup. Il adorait Sergent Peppers mais confessait préférer et c’est toujours le cas McCartney à John Lennon.

    Cela ne vous étonnera pas, chers amis nécronomistes, mais en ce qui me concerne j’ai toujours préféré Lennon à McCartney même si j’ai toujours préféré les garçons sauvages à ceux qui pensent révolutionner le monde en chantant.

    Vince Taylor, bardé de cuir noir, se bastonnant dans une fête foraine, je trouve cela très esthétique.

    Ah au fait, le premier pseudo de McCartney était Paul Ramone.

    Pseudonyme repris par le fameux groupe punk auteur de la chanson mythique « Beat on the brat with a baseball bat »

    « Tape sur le môme avec une batte de baseball »

    Alors fais gaffe Finky, joue pas au rocker, tu n’es pas assez fort…

    PS : Je suis sidéré de la condamnation unanime de la presse, des medias et des intellectuels du rembarrage de Finky.

    Thèbes ne fut-elle pas autrefois réanimé par Dionysos par les voies du désordre ?

                                                                                 

     

  • Harpie WC

    loi travail.jpg

    Parfois le malade devient la maladie, il en est de même avec l’économie. La crise n’était pas économique, c’est l’économie qui était la crise.

    Les jeunes chômeurs n’avaient qu’à s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ils n’étaient pas assez flexibles et étaient trop procéduriers.

    Comme ce pauvre Bernard qui malgré son prénom de souche vivait encore à vingt-cinq ans chez ses parents comme beaucoup de jeunes diplômés. Son Bac + 4 ne lui permettait pas de franchir le gué du monde du travail. Le stress et l'angoisse, en plus du psoriasis remuaient l'enfer en lui. De hideux boutons poussaient sur son visage comme autant de freins à l'embauche.

     

    Il passait le clair de son temps à se rassasier d’abominables choses : il n’aurait jamais de CDI, jamais de nana, jamais de logement. Quelquefois il doublait sa dose de lithium qu'il agrémentait de deux ou trois pétards. Il s'imaginait en songe se diriger tout droit vers la DRH d'un grand groupe pour la pilonner de ses compétences et la rassurer en lui disant qu'il ne pouvait y avoir de problèmes avec lui car il acceptait d'être viré du jour au lendemain sans indemnités. Cela lui paraissait être un argument massue.

    Alors tous ses problèmes seraient résolus et toutes ces pilules et ce shit finiraient dans la cuvette des chiottes grâce Myriam El Khomri aka Harpie WC l’exécutrice de l’autoritaire Mr « Propre » Valls.