Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

futur

  • Quand le Docteur Doom parle, les nécronomistes écoutent

    roubini,docteur doom,crash,krack,futur,oblibations,actions,marché actifsNouriel Roubini met en garde. L'économiste, connu pour avoir prédit la crise des subprimes dès 2005, affirme qu'une nouvelle flambée des rendements obligataires va ébranler les marchés et entraîner la chute de divers family offices et fonds spéculatifs comme celle d'Archegos Capital observée ces derniers jours. Le professeur à la 'Stern School of Business' de l'université de New York estime que la combinaison de taux faibles à négatifs dans les économies avancées et de mesures de relance budgétaire incite les investisseurs à prendre des risques excessifs. Il souligne que les ratios cours-bénéfices corrigés du cycle atteignent des niveaux plus observés depuis 1929 et au début des années 2000, ce qui témoigne de l'insouciance actuelle.
    "Nous assistons à une écume, à des bulles, à une prise de risque et à un effet de levier généralisés", a déclaré M. Roubini sur 'Bloomberg TV'. "Beaucoup d'acteurs ont pris trop d'effet de levier et trop de risques et certains d'entre eux vont exploser".
    Selon "Dr. Doom", un choc pourrait se produire si le taux du 10 ans américain dépasse la barre des 2% dès cette année (1,69% actuellement). Or, une série d'indicateurs de conjoncture solides pourrait alimenter une telle évolution des rendements, les gestionnaires de fonds anticipant une amélioration des perspectives de croissance sur fond de campagne de vaccination et de politique monétaire favorable. Plusieurs spécialistes ont d'ailleurs déjà indiqué que cette barre des 2% pourrait être franchie plus rapidement que prévu. "Vous avez affaire à un pic de croissance et nous avons affaire à une pression incroyable du point de vue des flux de fonds, alors que vous n'avez pas vraiment vu de sorties importantes sur les obligations", souligne N.Roubini.

  • Babylon Europe

    babylon euro,babylon berlin,berlin avant l'orgae,l'euro avant l'orgae,danse,chante,mort,necronomie,futurEn regardant ce soir Babylon Berlin, je me suis dit que cette chanson était parfaite pour la situation actuelle

    Aux cendres, à la poussière
    Éloigné de la lumière
    Mais pas encore
    Les miracles attendent la fin
     
    Océan de temps
    Loi éternelle
    Aux cendres, à la poussière
    En cendres
    Mais pas encore
     
    Aux cendres, à la poussière
    Éloigné de la lumière
    Mais pas encore
    Les miracles attendent la fin
     
    Ce n'est qu'un rêve
    La simple poursuite du vent
    Qui pourrait le dire avec certitude?
     
    L'horloge sur ton mur
    C'est plein de sable
    Mets ta main dans la mienne
    Et soyons éternels
     
    Tu fais ton propre choix maintenant
    Et nous jette entre le bonheur et l'agonie
    Mais je peux te pardonner
     
    Tu es si proche de la mort
    Pourtant ton regard si clair
    Regarde moi
    je suis prêt
    Et à la recherche de l'immortalité
    https://www.youtube.com/watch?v=QEFdrQcrjTU
  • Si j'étais complotiste

     complotisme,gael giraud,monnais digitales,banquiers centraux,crypto monnaie,futur,création monétaire

    Si j’étais complotiste ou si j’écoutais Gaêl Giraud, je dirai que le plan secret de la Money Power est le suivant :

    Le système financier mondial, artificiellement maintenu à flot depuis la crise de 2007/08, ne peut plus être maintenu par des moyens conventionnels. Puisque les taux d'intérêt ont atteint zéro dans le monde, la seule façon de retarder l'effondrement du système est de créer de l'argent illimité. Le prix à payer est la dévaluation progressive et implacable de la monnaie.

    Les responsables le savent et c'est pourquoi ils préparent déjà un nouveau système monétaire en arrière-plan. Il mettra fin au système bancaire tel que nous le connaissons et placera la création monétaire entièrement entre les mains des banques centrales. De cette façon, Ils seront en mesure de contrôler la masse monétaire, de prélever des taux d'intérêt négatifs et de contrôler spécifiquement la demande économique.

    Cependant, il y a un problème avec ce nouveau système monétaire. La devise prévue sera la monnaie numérique, mais contrairement aux crypto-monnaies existantes telles que Bitcoin, elle ne sera en aucun cas décentralisée, au contraire, elle sera centralisée à cent pour cent. Cela signifie que toutes les transactions peuvent être surveillées, contrôlées et empêchées à la fois par l'État et les entreprises numériques impliquées dans l'émission de l'argent. La monnaie centrale numérique ne signifie rien de plus que la soumission complète du titulaire du compte à la tutelle de l'État et de l'économie numérique.

    Dans des circonstances normales, cependant, la population n'accepterait guère cela ! Alors, comment peut-on les amener à accepter  cet emprisonnement ? Il y a évidemment un plan pour cela aussi: en pillant systématiquement le système existant comme tous ces milliards qui ont disparus et en créant ainsi des conditions socialement intenables qui conduisent un grand nombre de personnes dans le besoin afin de pouvoir ensuite agir en sauveurs.

    Heureusement, je suis nécronomiste !