Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crise

  • Le luxe des nécronomistes

     

    crise,futur,transition,ecologie,decroissance,valeur travail,metiers ancestraux,mutation consommationNous le voyons avec l'histoire des retraites, les controverses politiciennes ne sont désormais plus que des variétés d'assaisonnements. Le châtiment proposé est a peu près le même. Les idéologies blanchies à la Money ne proposent plus que des aménagements à la marge de la servitude. Tous se disputent la meilleure manière de promouvoir une valeur travail que le capital ne reconnaît plus pour les métiers ancestraux. Tout ce qui n'est pas lié à la transition écologique, au digital et maintenant à l'armement. Crevard à vie...

    Le racisme le plus virulent est celui envers les pauvres. Il est exacerbé par les élites qui angoissent les classes moyennes inférieures qui ont peur de rejoindre les pauvres dans les bas fonds de la société. Il s'agit maintenant de les dresser contre les assistés qui aux yeux de certains ont trouvé l'eldorado du RSA.

    Imagine t'on les borgnes vouant aux gémonies les aveugles ? Les unijambistes insultant les cul de jattes ?

    La volaille caquette et se prend à rêver qu'elle échappera à la rôtissoire. Le propre des récréations étant de s'achever dans la tristesse, les rêvasseurs seront bientôt invités à regagner un enfer de moins en moins climatisé. La fantômisation demeure la dernière résistance envisageable. Restons à la périphérie...

  • REVOLUTION

     

    D'un point de vue général, ce qui faut retenir est que nous passons dans une nouvelle étape : le libéralisme autoritaire contre rempart contre le fascisme et l'islamisme.

    Pour le reste une lectrice m a envoyé une ITW du docteur Doom.

     

    vous connaissez tous l'immense respect que j 'ai pour le Docteur Doom, par conséquent, je ne rajoute rien à son analyse si ce n'est que je ne le suivrai pas sur le passage final du freudo-marxisme au nouveau testament...

    Comprenne qui pourave, ma pensée reste matérialité non burnouté

     

    [VF] Mégamenaces, un avenir sombre, des politiques dans le déni ? Nouriel Roubini [EN DIRECT] - YouTube

    lire la suite

    Lire la suite

  • Le mur du réel

    Ce que je peux te dire c'est que j ai quand même rencontré du lourd, l'année passée.
    Y a tjrs un moment où ils arrivent plus à suivre.Ils en sont encore au partage de la valeur !!! Cela dit les humanistes flippent aussi quand ils parlent avec moi qui ne propose que les décombres.
    La crise c'est quand un monde se termine et qu'un autre n'arrive pas à emerger. J'en veux pour preuve que les grands perdants de la recession en terme de distribution alimentaire sont les magasins bio toutes les chaînes en faillite ou a vendre. Le consommateur zombie devenu résilient de la pauvreté achète un prix plus qu'un produit. LIDLisation des esprits. Ramasser dans les poubelles devient un acte citoyen...Bonne note...La bulle verte c mal barrée !
    Pour autant à part des luttes corporatistes; je ne vois rien emerger si ce n'est la résignation et le c'était mieux avant
    les gens considerent que manifester ne sert à rien puisqu on obtient rien. 
     
    Pour le reste il y a une multitude de groupe qui réfléchissent à un monde basé sur une morale idéalisée ou un idéal moralisé...Ainsi va le monde des burnoutés, il y a effectivement une demande de transcendental car les gens n arrivent pas à se transcender tout seul. Un moment cela se heurte de plein fouet au mur du réel car la verticalité, ça paye pas les loyers....