Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gilets jaunes

  • Necronomie Power

     

     

    J'ai commencé à écrire sur la crise en 2005 anticipant la crise financière, j'ai crée ce blog en 2007, j'ai écrit trois livres et beaucoup d'acteurs des mouvements sociaux sont venus me voir pour les analyses économiques que vous commentez sur ce blog. J'ai multiplié les rencontres auprès d'économiste orthodoxes, personne n'a démonté nos théories même un doyen d' HEC.
    Aujourd'hui, encore moins !
    Evidemment quand je leur parle du châtîment des neufs orifices, ils sont pas préparés. André Bellon mon co-auteur m'a transmis une lettre du sénat indiquant que Gérard Larcher le Président du sénat allait lire le livre avec attention. Bon ça n'a rien à faire avec moi, c'est l'effet André Bellon. Mais tout cela, fidè531061842.jpgles amis et lecteurs depuis si longtemps, c'est juste pour vous expliquer que notre logiciel économique est le bon. Vous êtes à la bonne place !

  • Aujourd'hui je suis crevé mais demain je vous raconterai mes aventures incroyables du week end

     

    « FRANCFORT (Reuters) – Les banques de la zone euro sont confrontées à un risque de détérioration accrue de la qualité de leurs portefeuilles de prêts, d’autant que beaucoup n’ont pas correctement ajusté leurs mécanismes de contrôle pour prendre en compte le caractère exceptionnel de la crise actuelle, a déclaré Andrea Enria, responsable des activités de supervision financière de l’institution.

    « Certains signes montrent que la détérioration de la qualité des actifs provoquée par la pandémie n’a peut-être pas encore atteint son point culminant car elle pourrait avoir été masquée et certainement retardée par les mesures de soutien exceptionnelles liées à la pandémie », a-t-il déclaré selon des propos cités par Eurofi Magazine mercredi.

    « Le point crucial tient au fait que le contrôle des risques de crédit dans certaines banques n’a pas été suffisamment ajusté aux spécificités de ce choc, ce qui implique qu’il ne permet pas une évaluation en temps voulu et proactive de l’évolution du risque de crédit en regardant au-delà des mesures de soutien publiques », explique-t-il ».

  • Toujours en vente libre Supportez moi

    https://www.editions-harmattan.fr/livre-pour_la_souverainete_du_peuple_nous_sommes_tous_des_constituants_andre_bellon_jean_pierre_crepin-9782343231815-69869.html