Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marcel bonnet

  • Hommage à un ardent combattant le P'tit Marcel

    Petit Marcel Color - il y a une vingtaine d année-page-001.jpg

    Marcel en 68

    Petit Marcel Mai 68 - 7-page-001.jpg

     

     

     

     

     

     

    Une légende nous a quitté

    C’ÉTAIT UN ANARCHISTE COMME ON EN VOIT TROP PEU, HÉLAS!
     
    N’étant affilié à aucune chapelle, ni organisation, il promenait sa grande gueule, toujours ouverte, partout, il improvisait, apostrophait, analysait, polémiquait.

    Mais il savait aussi sourire, contrairement à d’autres, bien trop sérieux, que l’on peut rencontrer dans les milieux militants.

    Il avait intégré l’héritage de mai 68 et il l’avait gardé vivant en lui jusqu’au bout, (on peut le voir tout jeune sur les barricades dans le supplément du Monde pour les 10 ans du beau mois de mai, ou dans une vidéo qui circule sur internet).

    D’une grande culture littéraire ET libertaire, toujours plein d’idées, on pouvait l’apercevoir à radio libertaire, « squattant » (comme il disait) l’émission littéraire d’Elisabeth, ou participant aux réunions de l’Union des Anarchistes, à « L’arbre est dans la graine », ou improvisant un discours flamboyant au Mur des Fédérés pour l’anniversaire de la Commune de Paris…
     
    Je n’oublierai pas non plus nos réunions du dimanche soir au café Chez Robert, à la Bastille, lorsque, sous l’anagramme de Marberëva (Marcel, Bernadette et Eva), nous créions des slogans contre les lois Sarkozy que l’on collait sur les murs de Paris, à la manière des Situationnistes.
     
    Marcel Bonnet est donc parti le 2 novembre, laissant un manque mais aussi une trace parmi nous, dans nos coeurs toujours
     
    Bye P’tit Marcel, bon voyage !
     
    Eva Lock Kua