Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

krach - Page 7

  • SDF Sans Difficultés Financières.

    D'après MOODY'S, Agence de notation bientôt dénotée...ce sont 12 millions d'américains qui en 2009 payeront des crédits supérieurs à la valeur de leur actif
    immobilier (sans compter les intérêts)
    Si on ajoute les bientôt 3 millions d'américains ayant déjà perdu leur logement et si l'on considère que MOODY'S a déja fait la preuve de la sous estimation
    des perspectives dans le passé.

    Nous devrions donc arriver à un résultat proche de 18 millions.

    A part ça, la crise est finie et personne n'évoque le moindre risque de troubles sociaux.

    Après tout, les salariés ont le droit de voter...

    Nécronomiquement votre

  • la la la lala lalallala the auto-débandade (smoke underwater)

    0a383bd33385f28c6cc67d77e1789806.jpg

    David Cronenberg "crash"

    American International Group (AIG), le numéro un mondial de l'assurance, a annoncé la plus importante perte trimestrielle de son histoire et, en même temps, son intention de lever 12,5 milliards de dollars pour renforcer son bilan

    AIG, dont le titre chutait de 5,8% dans des échanges d'après-Bourse après avoir clôturé en baisse de 2,06% à44,15 dollars, a précisé que la perte du premier trimestre comprenait notamment plus de neuf milliards de dollars de dépréciations sur son portefeuille de dérivés de risque de crédit (CDS).


    Rappelons que AIG est le numéro mondial des assureurs automobiles


    la la la la la la lal la la la
    La crise économique c fantastique, la decadence c la bonne ambiance....

    Vivement qu'après le Krack immo et le Krack auto, on passe au Krack particulier
    1000 milliards de dollars exportés sous forme de titres par les USA...

    Néccronomiquement votre

  • Calendrier des révélations et compte a rebours

    6c290dd86c7ae69c3db4ddd13cace8ca.gif



    Jour après jour, depuis plus d’an, l’histoire me donne raison…
    En d’autres circonstances, j’aurai savouré ce moment, mais être le prophète et le chroniqueur d’une Très Grande Dépression associée à une perte de bonheur dans les démocraties de marché, n’apporte pas de jubilation (hors vos commentaires...).

    Depuis plus an, alors qu’un bulletin météo mondial nous annonce un Tsunami
    beaucoup de gens sont encore sur la plage, pratiquant le surf ou se laissant bronzer économiquement parlant, bercés par des médias qui s’auto-censurent, histoire de ne pas faire paniquer le chaland qui doit se rendre au centre commercial.

    Ainsi fonctionnent les démocraties de Marché.

    Jour après jour, pourtant, les nouvelles tombent comme la guillotine sur la tête du condamné
    Je vous en laisse juge :

    ça commence Vendredi avec le G7 qui aimerait que les banques accélérent le « calendrier des révélations » (voir ma note du 25 03)
    WASHINGTON (AFP) - Les grands argentiers des pays les plus industrialisés ont jugé vendredi que les perspectives de l'économie mondiale s'étaient dégradées et ont laissé cent jours aux banques, par qui la crise est arrivée, pour faire toute la lumière sur leurs pertes potentielles.

    Samedi, même endroit mais autre organisation mondiale le FMI
    La hausse des prix alimentaires pourrait avoir de terribles conséquences pour la planète entière, allant jusqu'à la guerre, si rien n'est fait pour l'endiguer, a souligné samedi à Washington le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn.

    Ce qui passe avec les spéculations sur les matières premières ne signifie rien moins
    Que les marchés financiers, dans leur délire autiste, ne rèvent que de survivre en anéantissant toutes les formes d’économies qui leur permettaient de vivre.

    Autant que je vous le dise par avance, la semaine prochaine va être terrible, beaucoup de banques américaines doivent publier leur résultat.

    Nécronomiquement votre