Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pour la souverainete du peuple - Page 4

  • Renverse moi chérie

     Couverture Livre 3-1.jpg

    Le reverse repo fait partie intégrante du système financier et son marché est désormais au centre de l'attention. Je te donne, tu me redonnes et je te redonne. Au foot on appelle ça un double retourné…Dans les films porno on appelle ça le jte prends jte retourne jte retourne tu me prends….

     

     

    L'utilisation de la facilité de prise en pension de la Réserve fédérale a augmenté au cours des deux dernières semaines. Cela signifie que les banques et les institutions financières placent leurs soldes de trésorerie à la Fed du jour au lendemain en échange d'obligations du Trésor. Le lendemain, c'est l'inverse qui se produit lorsque la Fed rachète (repo) les obligations et restitue l'argent aux banques. L'utilisation quotidienne de la facilité de prise en pension a atteint 450 milliards de dollars cette semaine, le niveau le plus élevé depuis 2017, et inhabituel en ce sens que la hausse ne se produit pas sur une date de fin d'année ou de trimestre lorsque les pics précédents sont apparus. Pourquoi est-ce important?

     

    Ce que cela nous dit, c'est que le système financier se noie maintenant dans des liquidités, avec tellement de liquidités qu'il a du mal à en trouver une utilité. La seule option pour les banques et les institutions est de rendre l'argent à la Fed. Ce flux d'argent revenant à la Fed a réduit le taux effectif des fonds fédéraux à seulement 0,06 %, dans une fourchette cible de 0 % à 0,25 %. Si cela continue, le taux effectif des fonds fédéraux deviendra négatif.

     

    C'est très certainement un signal du système financier que l'impression monétaire de la Fed a atteint sa limite. C'est une situation folle dans laquelle la Fed achète des obligations tous les mois, l'argent contrefait étant mis sur le marché, mais doit ensuite vendre les obligations en prise en pension parce que l'argent n'a nulle part où aller.

     Ce qui est sûr c'est qu'il ne va pas dans nos poches. C'est beau le capitalisme sans risques...

  • j ai besoin de vous

    Ces dernières années, on a inventé le capitalisme sans risque pour les plus aisés et la démocratie sans peuple...

    Bon les zamis, je compte sur vous pour acheter mon livre. Cela me permet entre autre de maintenir ce blog sans publicité

    andre bellon,mehdi belhaj kacem,jean pierre crepin,pour la souveraineté du peuple,nous sommes tous des constituants,evolution,revolution

     

     

     

     

    FDP - POUR LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE.pdf

    Lire la suite

  • Attention chef d oeuvre

    Pour la souveraineté du peuple

    Voilà mes Amis nécronomistes mon nouvel opus. C'est pour vous le moment de me soutenir et de soutenir ce blog qui existe maintenant depuis 2007

    Le livre est en format papier et numérique. Il est disponible sur toutes les plateformes au choix Amazon, FNAC, Cultura, Decitre, le Furet du Nord et évidemment chez l'Editeur, vous pouvez aussi le commandez chez votre libraire si vous en avez encore.

    https://www.editions-harmattan.fr/livre-pour_la_souverainete_du_peuple_nous_sommes_tous_des_constituants_andre_bellon_jean_pierre_crepin-9782343231815-69869.html

     

     

     

    Y a-t-il encore un peuple français ? Y a-t-il encore des citoyens ? Poser la question est déjà une réponse aux angoisses du moment historique que nous vivons. C’est surtout une révolte contre l’oppression qui s’est développée depuis maintenant 40 ans. Tout a été fait pour nous nier : en tant qu’êtres politiques, mais encore pis en tant qu’êtres pensants. Nous sommes entourés d’objurgations. Certes, beaucoup résultent de questions réelles et nouvelles, économiques, climatiques et maintenant sanitaires. Mais comment accepter qu’elles soient l’alibi de notre aliénation, que le pouvoir décide que nous sommes incapables d’en débattre, de proposer des solutions ? Retrouver le peuple français ? Il est des moments où l’Histoire hésite. On appelle cela des tournants historiques. Et qu’on ne dise pas qu’on ne peut rien faire seul. Ce discours ne sert qu’à faire accepter les aliénations générales. On est seul quand on ne veut pas assumer ses responsabilités. L’Histoire prouve qu’on n’est jamais seul quand on tient un discours universel." 

     

     

     

     

    FDP - POUR LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE.pdf

    Lire la suite