Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

austerite

  • Le réel et l'imaginaire

     

    En Italie au cours des cinq dernières années, sont entrés au gouvernement : une force anti-politique, anti-establishment, à l’origine contre l’euro (Movimento 5 Stelle), une force politique nationale-populiste, contre l’euro (Lega), et une force politique de droite, eurosceptique (Fratelli d’Italia d'où est issue Meloni). Pourtant, l’Italie, malgré des majorités incluant ces forces, n’a jamais dévié de ses contraintes européennes et internationales. Deux des trois forces (Lega et Movimento 5 Stelle), en raison de leurs propres limites plutôt que de leur propre volonté, ont finalement contribué à la réélection du président de la République et soutenu le gouvernement Draghi dans une majorité d’unité nationale, tandis que Fratelli d’Italia a joué le rôle d’une opposition responsable et collaborative. Tout comme le rassemblement national en France.

     

    Tout se passe comme si la politique italienne avait, sous le couvert de la propagande, intériorisé la contrainte extérieure et s’était préparée à réviser, complètement ou presque, ses positions politiques à moyen terme.

    Voilà pour ceux qui pensent encore qu'un parti nationaliste conservateur pourrait changer les choses en 2027.

    Il n'y a qu'un pouvoir, c'est le pouvoir créancier et qu'un seul ordre celui de la dette.

     

  • Résume du futur immédiat

    Hier, j'ai vu Dany Lang économiste post-keynesien qui n'a pas encore intégré que le keynésianisme avait échoué dés la fin des années 70, raison pour laquelle le captalisme financier a vu le jour comme planche de salut.

    Toutefois, c'est après Gaël Giraud le second a rejoindre la Nécronomie dans les analyses et à évoquer une déflation après l'inflation.Ma thèse depuis 2005 ;

    En attendant un court résume de ce qui nous attend :

    1 Les bourses augmentent les marges et les décotes pour les positions spread

    2 Livraisons physiques étranglées ou suspendues

    3 Plus d’inflation dans ce dont vous avez besoin, de déflation dans ce que vous n’avez pas

    4. Appels à l’austérité et au durcissement liés à des appels patriotiques

    Désendettement des marchés en raison du manque de bonnes garanties malgré beaucoup de liquidités.

    Le risque de contrepartie est maintenant trop important dans un monde où même les réserves de change des banques centrales peuvent être sanctionnées. Les marchés à terme des matières premières américaines pourraient se briser. Pendant ce temps, les « finances » basées sur la foi peuvent sembler correctes. La Chine pourrait être l’inévitable filet de sécurité cette fois-ci.

    Demain je publierai un vrai résumé bcp plus pessimiste ou lucide suivant les avis...





  • De retour

    Hello les zamis

    je suis de retour. L'opé déménagement s'est bien passée. J'ai opté pour un logement qui devrait me permettre d'économiser plus de 150 EUROS d'énergie en moins par mois.

    Voilà, comme je l avais ecrit dans Crise et Mutation, une mutation ne peut s'effectuer que contraint et forcé car le consommateur zombie ne mute pas spontanémént.

    La transition écologique, il va falloir la financer. Et comme je l ai dit encore récemment, tous les pretextes vont servir pour éviter de remonter les taux et continuer la planche à billet et tant pis si cela crée de l'inflation. Il faut éviter le krack. Vous le constatez d'ailleurs même avec une menace nucléaire, les bourses ne s'écroulent pas. Tout simplement parce les Marchés financiers ont compris que la fête du slip allait continuer avec l'argent gratuit. Et que le contexte géostratégique allait servir d'alibi.

    Mieux encore, apres le COVID, il fallait qq chose d'encore plus fort pour faire flipper les gens et là nous sommes servis. On va maintenant nous répéter que la crise energétique est là et qu'il n'y a aucun moyen pour combattre l augmentation des prix...vilain Poutine...C'est donc le moment idéal pour vendre la salade de la transition énergétique et le changement de monde accompagné par l'austérité.

    D'après mes infos, il se pourrait que Christine Hagarde soit la future premier ministre de Macron.

    Nous serions alors dans une configurarion comme l'Italie où Draghi l'ancien patron de la BCE a pris les choses en mains pour rassurer les Marchés et faire les fameuses réformes structurelles en clair l'austérité...

    Si tu ne vas pas à Lagarde, Laga1701_Lagarde.pngrde ira à toi...

    Je reviendra là dessus prochainement dés que je serai mieux installé...