Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

burn out sociétal

  • Nécronomie parallèle

    Ce matin dans les cités du 93 où j'habite, tout le monde parlait du fait que l'idole était forfait pour la coupe du monde.

    Depuis qu'ils ont vu la série "Sur écoute" (the wire) qui conte le trafic de drogue très concurrentiel à Baltimore, les gamins sont très créatifs au niveau marketing.

    Uber ou dealer comme dit Macron

    L'économie parallèle est une économie comme les autres répondent les nécros

    la preuve

    WIN_20221120_08_50_26_Pro.jpg

     

  • News de l'immédiatisme

    Le consumérisme est un cancer des limbes. Les malades sont épris des maux dont ils vont crever.

    effondrement economique, burn out sociétal,futur,recesson,inflation,crash,krack

    En ce moment, des gens viennent me voir pour me demander ma vision à long terme.

    Je pourrai me contenter de répéter la phrase de Keynes «  A long terme, nous serons tous morts » mais je ne le fais pas.

    Je leur explique que pour les nécros, le long terme c'est un court terme qui a foiré.

    La vie nécro, c'est l'immédiatisme et se déroule heure par heure et jour par jour. Comme la plupart d'entre nous, je dois trouver l'argent nécessaire à ma survie.

    Un certain nombre de gens me contactent pour me demander de sauver leur boite mais je ne prends plus les dossiers où les gens ont fait des prêts garantis par l’état. Neuf sur dix ne sont plus en mesure de rembourser. J'en ai même rencontré qui en avaient deux, le deuxième pour rembourser le premier. Le bonheur est dans le prêt mais la mort à crédit...

    Je rencontre aussi des gens qui veulent s'en sortir en adoptant un positionnement plus haut de gamme et en réduisant leur production pour diminuer les coûts. Et puis aussi des gens qui essayent dé récupérer le stocks de ces boites pour les retravailler ou simplement essayer de les revendre à des discounters.

    Entre les burnoutés qui pensent que nous vivons un suicide organisé, ceux qui sont en mode survie, la ville ressemble de plus en plus à un HP en plein air. Les bourgeois apeurés hésitent sortir...trop de sollicitations financières...

  • Burn out sociétal



    Le Standard & Poor’s 500 est officiellement entré dans le marché baissier, à -20% des sommets qui ont conduit l’indice à rejoindre le Nasdaq (-30%) et le Russell 2000 (-28%). Une question de jours et même le Dow Jones (-16%) rejoindra le club, peignant une image de Wall Street qui semble au moins irréelle. Parce que net d’un effondrement digne de corrections récentes et beaucoup plus médiatiques, la situation en Ukraine garantit un écran de fumée résolument efficace. Bref, la panique des premières pages des journaux et les ouvertures des nouvelles semblent encore loin. Incroyablement.

    Bon nous en France, la guerre en Ukraine est passée derrière la woke culture, l'intersectionnalité sujets qui passionnent les médias. Je suis tombé l'autre jour à la télé sur Mme Rossignol la sénatrice qui interrogeait le fils Marc Dorcel au sénat Le pornocrate était liquéfié car il ne comprenait pas la question.

    voilà la question qu’elle a posé « Je suis allée voir sur votre site. Vous avez une rubrique interraciale et dans cette rubrique, j’ai trouvé le synopsis d’un film : Gina, Chloé et Cheryl vont vous montrer comment on s’occupe d’une grosse bite black. Avez-vous aussi des films dans lesquels on dit comment s’occuper de grosse bite blanche ? Si cette référence, assez claire, a des représentations selon lesquelles les hommes noirs seraient dotés d’attributs avantageux dans la nature… ne véhiculait pas de représentation raciste en faisant appel à l’anatomie des personnes noires. »

    Le covid a accouché d'un burn out sociétal et d'un état d'épuisement psychique des populations, c'en est une démonstration nécro....