Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nécronomie

  • Cinema Nécro

     

     

    Hier, je suis passé voir mon pote CM le cinéaste underground le plus trash du 93.

    Je lui ai demandé quel était le sujet de son prochain film.

    «  Je peux pas te résumer en un mot JP... C'est l'histoire de Claude Toutlemonde un classe moyenne français de souche qui se crève et bosse mais qui n'a pas les moyens de se prendre une chambre seule à l'hosto,, le fisc lui pique ses économies pour filer la sécu, les allocs aux migrants afin qu'ils puissent garder la forme pour braquer sa grand-mère, violer sa frangine et culbuter son môme.

     

    Putain CM, c'est vraiment trash ton truc....faut que tu fasses gaffe aux insinuations racistes...MDR

     

    Ouais je sais JP mais y a vraiment un paquet de gens qui pensent comme ça. Je crois bien que je vais avoir la caméra d'or à Cannes Bon je te rassure y'a une happy end. Le fascisme est vaincu par le rêve français...

    Waow t'as de l'imagination, tu vas re849644764.jpgmonter le moral des normauxpathes...

     

  • Le Festin Nu

     

     

     

    Chef d 'œuvre de la beat génération, le festin nu est devenu un axiome nécronomique. Le moment Minsky de la nécronomie. Comprenne qui pourave..

    Le festin nu est l'instant glacé où l'on voit réellement ce que l'on a au bout de la fourchette.

    La récession 2024. Cet atterrissage en douleur qu'on va nous vendre comme un atterrissage en douceur.

    Le festin nu est aussi l'instant glacé où l'on réfléchit sur soi et on considère toutes les consommation inutiles ainsi que l'accumulation de gadgets.

    En résumé à la fois la décontamination du consommateur zombie et la prise de conscience de la faiblesse de la fiche de paye de la fameuse valeur travail.

    Le prix de mutation est là. Seront épargnés les nécronomistes qui ne connaissent pas le sentiment de richesse.

    Vous le savez, je ne crois pas à la bulle verte, le recyclage du capitalisme montée de toutes pièces par la Money Poser pour capter l'épargne des chenilles qui veulent devenir papillon. L'écologie est au capitalisme ce que les égouts sont aux rues des cités. Un tracé et une finalité identique.

     

    L'Eurodigital en test avec tous les héritiers millésimé comme Yannick un des fils Bolloré l'homme qui s'est mis en tête de rechristianiser la France . Le capital se concentre.

    L E'urodigital c'est de le contrôle de la vélocité de l'argent, la première étape qui mène au crédit social la camisole dorée à la chinoise avec les notes citoyennes. Inutile de vous dire qu'en pareilie situation, je n 'aurai pas survécu avec la mauvaise réputation dont je me flatte. En tant qu'homme du sous sol n'ayant jamais cru au pouvoir par le centre commercial fut-il, je peux vous affirmer que dans un contexte de burnoutage sociétal, cela va être violent. On va bientôt demander aux pauvres de faire nation avec les riches pour redresser le pays. On sait comment ça finit.

    Petite consolation, on a échappé au métavers devenu solitaire...Le nouveau Kodak disent les mauvaises langues. 

  • Piqure de rappel

    crise et muation,pour la souveraineté du puple,necronomie,moneyQuelle était l'énigme ?

    La perversité forcenée de la Monet Power pouvait elle menée à la lumière que rien n'éteint... la consommation durable...???

    Nous fallait tous virer à 360 degré, opération délicate qui nous mettait les fesses en posture d'offrande l'espace d'un temps qui nous semblait déjà trop long ...

    Allions nous prolonger l'acte d'allégeance de celui qui tombé par abondance serait relevé par l'amour de l'hypercapitaliste ?

    La faillite de SVB la banque de la Silicon V est aussi la faillite assurée de nombre de start up qui oeuvrait dans le digital ou la transition écologique et qui par conséquent ne peuvent être rentables avant des années et qui ne vivent que par le capital fictif : l'espoir de gains, des ventes non effectuées du travail non consommé juste un espoir de gain

    La Money Power a compris que l'on pouvait faire financer la mutation par les pauvres et par les États qui seront alors obligés d'émettre des produits financiers autrement plus rémunérateurs et visiblement la Money Power n'a pas envie de donner les clefs à Davos et à Klaus Schwab et son capitalisme des parties prenantes...

    Réajustement d'abord, bulle verte et partage de la valeur ensuite...

    Pendant ce temps Macron et Lemaire du village global pédalent à Bruxelles pour dire que nous on le fait le réajustement et que cela va générer de la croissance et qu'on nous laisse quelques années encore pour régler les problèmes de déficit et de dette.

    Un pédalo contre un hors bord.