Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fin

  • Discipline

    discipline,throbbing gristle,berlin,totalitarisme,crise,ukraine,allemagne,fin,futirLa ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht a confirmé que l’Allemagne ne livrerait pas de véhicules de transport blindés à l’UkraineLes ressources allemandes ne doivent pas être « pillées ». Nous soutenons l’Ukraine avec tout ce que nous pouvons et combien elle est responsable de faire, mais nous devons garantir les capacités de défense allemandes, a-t-elle déclaré.

    un deuxième geste de prudence renouvelée à l’égard de la crise ukrainienne est venu en fin d’après-midi, lorsqu’il a été divulgué de Bruxelles que la Commission européenne a bloqué un prêt de 1,5 milliard d’euros de la Banque européenne (BEI) pour des investissements en faveur de l’Ukraine en raison de garanties jugées insuffisantes, face au risque déjà concret que Kiev ne soit pas en mesure de rembourser le dû aux marchés.

    Le ralentissement du soutien jusque-là enthousiaste et généreux à Kiev est survenu immédiatement après les données chocs sur l’évaporation de l’excédent commercial allemand.

     

    Un concert de musique industrielle auquel j'avais assisté à Berlin dans ma folle jeunesse (qui continue).

    Oreilles sensibles s'abstenir

    Throbbing Gristle - Persuasion / Discipline - YouTube

     

  • Le Grand Toboggan



    J'ai coutume de dire : Tout ce que nous vivons, la crise, le virus, le burn out sociétal, est le fruit des sciences économiques les plus modernes, du libéralisme et de la mondialisation. Keynes disait que nos vies n'était que le fruit de scénarios d'économistes défunts, aujourd'hui nous vies ne sont plus que le fruit de scénarios de banquiers centraux non élus...

    C'est la raison pour laquelle j'ai écrit ce livre dont je suis fier (des autres aussi). Je relisais le premier chapitre sur le virus agent invisible révélateur, je suis content de moi et ne change pas une ligne à l'analyse.

    Couverture Livre 3-1.jpg

    A mettre au coffre

    L'histoire s'accélère....Je ne parle pas de la BCE et du réveil de Hagarde qui opère une frileuse hausse de taux mais de la FED et de la réunion prévue du 14 au 15 juin et de la formalisation du processus de hausse des taux et d’accélération du resserrement quantitatif du bilan.

    Les élections approchent et aux USA comme en France, l'histoire de l'économie guerre sans guerre passe bien après le pouvoir d'H.A qui seul permet de payer l'essence et les courses...L'austérité ne paye pas les loyers et la sobriété heureuse est un truc de bobos qui font le choix de la vivre cette sobriété...

    Le 17 juin, deux jours après se profile nous une expiration monstrueuse des options à Wall Street, quelque chose comme 3,2 billions de valeur assortie parmi les actifs.

    On verra alors si ça craque où si il ne se passe rien. S il ne se passe rien, cela veut dire que la Money Power n'a pas peur et spécule sur un retour de la planche après le coup de canon.

    Le plus grand hedge fund au monde parie sur un scénario noir pour l'économie (msn.com)

  • L’Étau négatif pour nous, les taux négatifs pour la Money power

    zrau negatif,taux negatifsncrash,inflation,credit,fin,capitalisme,societe;futur

    Les moutons passent toute leur vie à avoir peur du loup, mais finissent par être mangés par le berger. 

    Voilà les amis, finalement, on va peut être se faite bouffer par les banquiers centraux qui avaient pour mission de combattre l'inflation mais qui ne veulent pas le faire car augmenter les taux risque de provoquer le fameux double dong fluorescent disponible en rose ou en vert crack immo et crack boursier en simultanée comme au Japon.des années 90.

    Mourir assassinée par Christine Hagarde, on aurait rêvée une meilleure fin.En attendant, les gens ordinaires sont pris dans un étau. Si le crédit doit être mis à la disposition des entreprises, les banques centrales doivent garder un couvercle sur l’inflation, ce qu’elles ne peuvent faire que ... en drainant le crédit ! L’inflation galopante ne peut être évitée qu’en limitant les effets perturbateurs d’une création monétaire excessive; c’est-à-dire en mettant à genoux les sociétés du travail. La plupart d’entre nous finissent par être écrasés entre l’inflation des prix des biens essentiels et le drainage déflationniste des liquidités par la perte de revenus et l’érosion de l’épargne. Et dans une économie stagnante avec une inflation hors du graphique, chaque transaction commerciale supprimée est canalisée vers des actifs financiers.



    On nous avait prévenus pourtant avec « si tu ne vas pas à Lagarde, Lagarde ira à toi... »...

    Je sais pas ce que vous en penser chers amis nécro, mais je n'exclus pas que la nécronomie devienne active et que nous apprenions à faire circuler l'argent dans notre communauté nécronomique. En tous cas ; c'est l'état d'esprit des gens du blog qui me contactent. Mieux vaut un mégakrack qu'une morte lente dans d'affreuses souffrances infligée par Hagarde.

    On est là...et on est prêts, nous avons le bulletin météo...

    le sentier du rebelle mêne à la voie du guerrier

    L'Hagakure est notre bible