Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hagarde

  • De retour

    Hello les zamis

    je suis de retour. L'opé déménagement s'est bien passée. J'ai opté pour un logement qui devrait me permettre d'économiser plus de 150 EUROS d'énergie en moins par mois.

    Voilà, comme je l avais ecrit dans Crise et Mutation, une mutation ne peut s'effectuer que contraint et forcé car le consommateur zombie ne mute pas spontanémént.

    La transition écologique, il va falloir la financer. Et comme je l ai dit encore récemment, tous les pretextes vont servir pour éviter de remonter les taux et continuer la planche à billet et tant pis si cela crée de l'inflation. Il faut éviter le krack. Vous le constatez d'ailleurs même avec une menace nucléaire, les bourses ne s'écroulent pas. Tout simplement parce les Marchés financiers ont compris que la fête du slip allait continuer avec l'argent gratuit. Et que le contexte géostratégique allait servir d'alibi.

    Mieux encore, apres le COVID, il fallait qq chose d'encore plus fort pour faire flipper les gens et là nous sommes servis. On va maintenant nous répéter que la crise energétique est là et qu'il n'y a aucun moyen pour combattre l augmentation des prix...vilain Poutine...C'est donc le moment idéal pour vendre la salade de la transition énergétique et le changement de monde accompagné par l'austérité.

    D'après mes infos, il se pourrait que Christine Hagarde soit la future premier ministre de Macron.

    Nous serions alors dans une configurarion comme l'Italie où Draghi l'ancien patron de la BCE a pris les choses en mains pour rassurer les Marchés et faire les fameuses réformes structurelles en clair l'austérité...

    Si tu ne vas pas à Lagarde, Laga1701_Lagarde.pngrde ira à toi...

    Je reviendra là dessus prochainement dés que je serai mieux installé...

  • La trouille

    Ce qui a été déclaré par le gouverneur de la Banque centrale néerlandaise et membre du conseil d’administration de la BCE, Klaas Knot, semble à tout le monde le signal classique de la fin de la récréation. nous devons conclure le programme d’achat d’obligations dès que possible... Une première hausse des taux est probable dès le troisième trimestre, probablement en octobre. En fait, la certification qu’après la succession d’erreurs commises dans la non-lutte contre l’inflation et en réitérant l’approche ouverte du Pepp, Christine Hagarde est aujourd’hui obligée de laisser flotter les faucons de la rigueur sur le ciel de Francfort meme si elle continue à prétendre que relever les taux ne permettra pas de combattre l'inflation. En fait elle est terrifiée...

    Va t'elle être sauvée par les tensions géopolitiques ?