Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

inflation

  • Les dessous du dessous

    Un retour à l’ère Volcker par référence à la volonté ferme de contrer l’inflation. Celle qui était censé être transitoire et qui se déplace aujourd’hui à 8,6%, le plus haut niveau depuis 1981. La Fed tient sa promesse et relève les taux de 75 points de base, l’intervention la plus drastique depuis 1994.

    L'avis d'un nécro américain

    Mon cher JPC l’argent des paris dit que la Fed devra à nouveau assouplir, dès que ses hausses de taux d’intérêt et ses politiques de vente d’actifs provoqueront un krach sur les marchés boursiers, obligataires et immobiliers. L’assouplissement ne fonctionnera que temporairement, car l’inflation augmentera encore plus rapidement lorsqu’ils franchiront le « pont du QE vers l’infini » (modèle japonais). À ce stade, la Fed sera complètement exposée comme impuissante et à court d’options. La mort par hyperinflation ou la mort par dépression, faites votre choix.



  • Résumé avant détonation

    Aux USA

    Les prix de l’IPC (Indice des Prix à la Consommation) global ont bondi de 1,0 % (0,97 % non arrondi) en mai, dépassant les attentes du consensus d’une hausse de 0,7 %.

    • Les prix de l’énergie ont grimpé de 3,9 %, alors que les prix de l’essence ont atteint des niveaux records et que les prix des aliments augmentent de 1,2 %.

    • En glissement annuel, l’inflation mesurée par l’IPC global a atteint un nouveau sommet de 8,6 % en 40 ans.

     

    Pendant ce temps, le carburant est en hausse de plus de 75% en glissement annuel.

    L’inflation globale a été largement tirée par l’énergie et l’alimentation. Au milieu de la flambée des coûts de la nourriture, le poulet, les œufs, le lait et les cupcakes ont tous crié plus haut.

    Par conséquent, l’inflation s’est également incrustée dans les secteurs de services plus cycliques (p. ex., le logement). En fait, alors que l’inflation des biens est tombée à « seulement » 1,7 % en glissement annuel, la plus faible depuis septembre dernier, l’inflation des services est la plus élevée en plus de trois décennies, contribuant à 3,0 % des 8,6 % .



  • BENZEMA responsable de l'inflation

    c'est la megapolemique en france, darmanin va être entendu au sénat cet aprem
     
    quand a Pascal Praud le racisme decomplexé, il a trouvé la cause du fiasco
    c'est benzema l'indigéniste décolonial idole des islamo racailles pour reprendre l'expression de la chaîne.
    Twitter s'enflamme autour des propos de Pascal Praud contre Karim Benzema - Hérault Tribune (herault-tribune.com)
     
    'C est bien Pascal mais il faut aller plus loin. Benzema est aussi responsable de l'inflation sans parler qu'il agit sur le cours de l'or à son seul profit  pour valoriser son futur ballon d'or...Tout ça en jouant à la playstation...il est fort Karim...On devrait lui demander d'aller négocier des accords avec le gaz algérien.