Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

television

  • Anders for Ever

     

     

    une note de Marcel la feignasse Président de l'inaction française

     

    En mourant, l'homme n'accède pas à l'Olympe des produits calibrés, mais à l'Hadès des matières premières brutes, indignes — Par l'image, l'homme cherche à construire la dénégation de sa finitude : la vedette cinématographique entre dans l'éternité pour avoir consenti à devenir une pure image — La vedette fait facilement de la publicité pour une marchandise, car l'âne se frotte à l'âne : les immortels en famille !

    À notre époque, le but de l'existence consiste à produire des moyens — Le but assigné à un but est d'être un moyen pour les moyens : dès lors, on n'autorise plus qu'une critique qui s'attaque à l'adéquation opératoire du moyen, et en aucun cas une critique qui commence à raisonner en termes de buts — Les moyens justifient les fins

     La croyance dans le progrès était une croyance dans le caractère infini du processus, pétrie d'optimisme et ignorante de l'existence du négatif — La croyance dans le progrès rendait inutile d'imaginer l'avenir, qui se faisait tout seul : il faut à présent comprendre que rien ne se fait tout seul, mais que nous le faisons) — Dans le travail conçu comme valeur morale en soi, le travail lui-même justifie le produit (le résultat), au sujet duquel toute interrogation devient superflue : la production du pire est encore de la production, donc sacro-sainte — Comme il n'existe positivement aucun point de vue extérieur au travail, il n'en existe aucun où l'on sait ce qu'on fait, et ce qui se fait.

     

    Marcel fils putatif de Günther Anders



  • TV Addict (part 2)

    Media-Programming planétaire et Combo-Marketing.

    Abonné de Noos depuis l’origine du réseau câblé : offre de base, la moins chère,
    J’ai donc vu, au fil des ans, le contenu du bouquet de base se dégrader, grand nombre de chaînes passant payantes.
    Vivant la moitié du temps en dehors du pays, je n’ai jamais demandé aucune modification ni répondu à aucune sollicitation commerciale.
    Inexorablement, mois après mois, années après années, les Marketeurs de Noos ont dû, impuissants, constater l’érosion de ma valeur faciale-client pour finalement m’abandonner à mon triste sort sans même se préoccuper de ce que pouvais recevoir après toute ces années.

    Je reçois donc un bloc hétéroclite composé des chaînes, autrefois, hertziennes et gratuites,de Paris Première, TV Breizh , chaîne identitaire bretonne filiale de TF1 et la chaîne parlementaire.
    Le reste d étant composé de 3 chaînes américaines néo-conservatrices, un « Pack Halal » d une vingtaine de chaînes arabes, les télévisions chinoises d’état, les télés catholiques polonaise et tchèque.
    Je m'interroge soudain sur le réel bénéfice consommateur et sur la pertinence d’une telle offre qui fasse que bien que trilingue, je ne comprenne plus le dixième des contenus.
    je reçois ainsi la propagande d’état et la publicité de soixante deux nations.

    La future récession mondiale engendrera des comportements de crise tels, que les groupes devront repenser leur stratégie de communication dans la globalité en optimisant les impacts et en réduisant les coûts lors des campagnes TV accompagnant la sortie mondiale de leurs produits.
    Devenus Video-jockeys planétaires, les planneurs stratégiques pratiqueront alors des Combo-Marketing, entre voile et string, qui ne seront d’aucune efficacité réelle dans la conquête du consommateur.

    En période de flexi-nsécurité ou dans un climat récessif ,les réseaux sociaux se multiplient , interpénètrent et se concentrent dans un monde bouleversé par l’interactivité.
    Toute relation ou consommation qui ne sera pas jugé « durable » sera indésirable.

  • La voie du Samouraî

    medium_250px-Samurai.jpg



    Dans Hagakure, bible du samouraî et précieux code de conduite, en temps troubles, Jocho Yamamoto (1659-1719) écrivit ce texte définitif :
    La vie humaine ne dure qu'un instant, il nous faut avoir la force la vivre en faisant ce qui nous plait le plus.
    Danc ce monde fugace comme un rêve, vivre dans la souffrance en ne faisant que des choses déplaisantes est pure folie.
    Ce principe, mal interprété, peut, toutefois être nuisible, aussi ai- je décidé de ne pas l'enseigner aux jeunes gens.
    J'adore le sommeil.En réponse à la situation actuelle du monde, je pense que ce que j ai de mieux à faire est de rentrer dormir chez moi.