Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

energie - Page 3

  • la géopolitique pour les nuls

    Si il y une chose qui ne change pas, c'est le renouvellement des qualificatifs pour appeler les pauvres.

    Autrefois, les sans dents, un nouveau terme vient de surgir dans la bouche de notre ministre de l'Energie : les personnes à sobriété subie....ce que nous appelons nous la sobriété malheureuse

    Merci Agnies Panier troué

    une petite carte pour comprendre la géopolitique

    thumbnail.jpg

     

     

     

     

     

     

    En prime les origines de la kata expliqué dans une ITW que j'avais donné aux copains des nouvelles libertaires; je pense que c'est une de mes meilleures analyse. A faire circuler libre de droits

    YMD NL BROCHURE CAPITALISME FINANCIER V2 25-6-20.odt

  • VOTRE FORMULAIRE

    L'ONU s'inquière de la hausse des taux....C vous dire si c'est grave

     La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a en effet publié une déclaration tout à fait inhabituelle et alarmante en marge de la présentation de son rapport annuel, dans laquelle elle souligne comment une contraction monétaire excessive pourrait déclencher une période de stagnation et d’instabilité économique pour certains pays. De plus, toute certitude quant à la capacité des banques centrales à faire baisser les prix en dépendant de taux d’intérêt plus élevés, sans que cela ne génère une récession, doit être considérée comme un pari imprudent.

    Lire la suite

  • NIOUZES DU FRONT

     

    La Bundesbank a envoyé deux torpilles à la BCE en vue des prochains conseils. Si en effet les prix à la consommation (IPC) en août ont marqué un + 7,9% sur une base mensuelle contre des attentes de + 2,4%, voici que ceux à la production (IPP) ont même augmenté de 45,8% sur une base annuelle contre les attentes d’un + 36,8%, le chiffre le plus élevé depuis 1949.

    La Bundesbank affirme qu’il y a de plus en plus de signes de récession en Allemagne.

    Les signes d’une récession dans la plus grande  économie d’Europe deviennent de plus en plus évidents après une détérioration significative des conditions de l’offre, a déclaré la Bundesbank.

    Les livraisons d’énergie étranglées, en particulier en conséquence directe de la guerre de la Russie en Ukraine, entraînent une flambée des prix et une incertitude croissante en Allemagne, affectant à la fois les entreprises et les ménages, a déclaré lundi la banque centrale dans un rapport mensuel.