Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

euro

  • Adieu le GNL

    L’installation de Freeport au Texas, l’une des plus grandes installations d’exportation de GNL au monde, sera fermée jusqu'à la fin 2022 suite à une explosion et un incendie.  Les réactions totalement opposées des contrats à terme gaziers européens et américains à la nouvelle de l’explosion dans le hub de Freeport montrent à quel point placer trop de confiance dans l’approvisionnement alternatif américain pourrait s’avérer être une erreur retentissante. Les exportations record vers l’UE pesaient lourdement sur les entreprises et les consommateurs américains, qui se réconcilient déjà avec le prix de l’essence à la pompe qui a atteint le quota psychologique de 5 dollars le gallon. L’installation de Freeport texas reçoit et traite quotidiennement 16% de toute la capacité d’exportation de gaz liquéfié des États-Unis. Mais si l’infrastructure est fermée pour réparations, le gaz ne prend pas le chemin de l’Europe et reste chez lui.

    Bref le consommateur zombie américain qui fait péter sa carte de crédit comme jamais va en avoir ras la casquette des Giants ou des Lakers des exportations pour les européens...Preuve en est...

    le prix du gaz américain chute de 20%.

  • Dégaze ou dégage !

    Mandrax.gif

    Les sanctions unilatérales ont rendu les dollars et les euros sans valeur pour la Russie. Le ministère des Affaires étrangères avait déjà averti que le refus de payer le gaz en roubles entraînerait une grave crise mondiale des non-paiements et des faillites en série au niveau mondial, une réaction en chaîne infernale de transactions bloquées, de gel des actifs collatéraux et de fermetures de lignes de crédit.

    Ce qui se passera ensuite est partiellement prévisible. Ceux qui disent « non » seront automatiquement exclus de la réception des expéditions directes de gaz russe – toutes conséquences politico-économiques incluses.

    Il y aura un compromis, bien sûr. Par exemple, un certain nombre de pays de l’UE (Hollande, Autriche...) accepteront d’utiliser des roubles et d’augmenter leurs acquisitions de gaz afin de pouvoir revendre le surplus à leurs voisins et réaliser un profit. Et certains peuvent également décider d’acheter du gaz en déplacement sur les bourses de l’énergie.

     La Douma envisage d’étendre le paiement en roubles à d’autres produits essentiels – tels que le pétrole, les métaux, le bois, le blé. Cela dépendra de la voracité collective des chihuahuas de l’UE. Tout le monde sait que leur hystérie incessante peut se traduire par une rupture colossale des chaînes d’approvisionnement à travers l’Occident.

    Le passage soudain des dollars / euros aux roubles était un judo nécronomique de niveau olympique. Poutine a incité l’Occident collectif à déclencher son attaque de sanction démentielle – et l’a retournée contre l’adversaire d’un seul geste rapide.

    Et ici, nous essayons tous maintenant d’absorber tant de développements synchronisés qui changent la donne suite à la militarisation des actifs en dollars : roupie-rouble avec l’Inde, le pétroyuan saoudien, les cartes Mir-UnionPay co-badgées émises par les banques russes, l’alternative SWIFT Russie-Iran, le projet EAEU (Eurasian Economy)-Chine d’un système monétaire / financier indépendant.

    Sans parler du coup d’État magistral de la Banque centrale russe, rattrapant 1 gramme d’or à 5 000 roubles – 

    Couplé avec Pas de roubles pas de gaz, ce que nous avons ici est de l’énergie de facto rattachée à l’or. Les Chihuahuas de l’UE et la colonie japonaise devront acheter beaucoup de roubles en or ou acheter beaucoup d’or pour avoir leur gaz.

     

    Le gel des réserves de change devait être prévu, notamment parce que la Banque centrale russe augmentait ses réserves de bons du Trésor américain depuis novembre de l’année dernière. Ensuite, il y a la possibilité sérieuse que Moscou puisse accéder à des réserves de change offshore « secrètes » – une matrice complexe construite avec l’aide d’initiés chinois.



  • Bon les vautours ont compris

    Récemment, Robert Kiyosaki, l'auteur de Rich Dad Poor Dad, a tweeté ce qui suit :

    "Le meilleur moment pour se préparer à un crash est avant le crash. Le plus gros crash de l'histoire du monde arrive. La bonne nouvelle est que le meilleur moment pour devenir riche est pendant un crash. La mauvaise nouvelle est que le prochain crash sera long." "

    Avec un marché au plus haut historique, l'inflation a également atteint un sommet de 13 ans, marquant ses plus hauts niveaux depuis 2008. Cependant, dire que cela a été une surprise serait très stupide. De nombreux milliardaires et analystes ont prédit que l'inflation augmenterait et qu'une correction du marché pourrait se produire. Les Américains sont vraiment inquiets et ont remarqué à quel point le coût de tout augmente...

    Les avertissements constants des analystes ont, d'une certaine manière, à voir avec l'augmentation de la circulation monétaire de 226,3 milliards de dollars. En termes simples, près de 20% de tous les dollars américains ont été créés en 2020 seulement. N'est-ce pas un indicateur fort de l'inflation ?