Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arnaque

  • Les derniers temps

    Dunkerque Aluminium, premier producteur européen d’aluminium, commencera les opérations de réduction de la production à partir du 12 septembre, ce qui portera la production à -22% d’ici le 1er octobre par rapport au niveau normal en raison de la non-durabilité des coûts de l’énergie. En fait, un cinquième de la production a disparu. Et le PDG du groupe, Guillaume de Goys. il n’a pas mâché ses mots en décrivant l’impact de la décision, tant au niveau du marché que symboliquement : le secteur a déjà payé un prix très élevé à la crise énergétique. Et à la lumière de cette nouvelle réduction obligatoire, il faut clairement indiquer que de nouvelles réductions signifieraient la perte de souveraineté productive pour l’UE. Quelque chose de très négatifÀ cela s’ajoute la fermeture totale d’une fonderie en Slovaquie de Norsk Hydro ASA. La situation est littéralement CATASTROPHIQUE



  • Les seigneurs de l'argent facile

    easy.jpg

    Dans un livre de 2022 sur The Lords of Easy Money, Christopher Leonard, explique comment l'actuel président de la Fed, Jerome Powell, a fait sa fortune personnelle avec une prise de contrôle à effet de levier chez Carlyle

    Dans un chapitre intitulé "The Fixer", Leonard décrit l'ascension de Powell - de Dillon Read et du département du Trésor américain à Carlyle - où il a dirigé le rachat par emprunt d'un conglomérat industriel appelé Rexnord basé à Milwaukee. Chez Carlyle, Powell a dirigé l'achat de Rexnord en utilisant 359,5 millions de dollars de son fonds de rachat et deux prêts totalisant 585 millions de dollars. L'affaire a été conclue en septembre 2002. Rexnord a immédiatement contracté plus de dettes; Leonard souligne que "pour chaque année complète pendant laquelle Carlyle était propriétaire de l'entreprise, Rexnord a payé plus d'argent en frais d'intérêts qu'il n'en a réalisé en bénéfices".Pour financer cela, Rexnord a réduit les salaires des employés, délocalisé des emplois dans des États non syndiqués, supprimé des emplois et pris d'autres mesures pour faire baisser la valeur de l'entreprise et transformer Rexnord en ce que j'appelle une "sardine commerciale".En 2006, Powell a dirigé la vente de 900 millions de dollars de Rexnord à Apollo Management LP. Pour financer l'achat, Apollo a emprunté 1,825 milliard de dollars en nouveaux prêts à effet de levier. L'accord a cimenté le statut de multimillionnaire de Powell et il a quitté Carlyle après la conclusion de la vente. En 2018, sa valeur nette se situerait entre 20 et 55 millions de dollars. Il est juste de dire que le leadership de Powell n'a pas amélioré la contribution de Rexnord à l'économie réelle. Léonard explique :« Rexnord lui-même n'allait pas très bien. L'entreprise laissée par Powell était criblée de dettes. Sa dette totale est passée de 753 millions de dollars à 2 milliards de dollars en un an. Les paiements d'intérêts annuels sont passés de 44 millions de dollars en 2005 à 105 millions de dollars en 2007.Pendant plus d'une décennie, l'entreprise a payé plus d'intérêts qu'elle n'a réalisé de bénéfices chaque année. Rexnord était devenu une firme emblématique du monde du capital investissement. Ce n'était plus une entreprise utilisant la dette pour atteindre ses objectifs. C'était désormais une entreprise dont l'objectif était d'assurer le service de ses dettes.

     

    Pensez à ces moments comme un jeu de Monopoly. Chaque fois que nous passons par la case départ nous récoltons 200 $. A chaque fois qu'ils disent allez y, les amis du banquier central récoltent 200 millions de dollars. Ou une poignée spéciale qui rapporte 200 milliards de dollars.
    MONOPOLY.png



  • Des niouzes de la guerre sans guerre

     

    guerre sans guerre,chine,afrique,russie,ukraine,arnaque,hypocrisie,recession,deflation,futurJoue pas au rocker si tu n'est pas assez fort

    Loin des sommets officiels, les envoyés des 27 lancent l’assouplissement des sanctions bancaires pour les transactions sur actifs sensibles. L’alibi est les manifestations africaines...

    Loin des sommets officiels . L’UE a en effet lancé un assouplissement des sanctions contre la Russie qui envisage la possibilité de dégeler les fonds bancaires essentiels au commerce de produits primaires à risque tels que les aliments et les engrais. Sans surprise, ce sont les envoyés des 27 qui ont géré la patate chaude au niveau de l’image et non les chefs de gouvernement ou les ministres.

    On nous cache tout On nous dit rien....

    Voici que les données du Trésor américain qui viennent d’être publiées ont confirmé qu’au cours des six premiers mois de cette année, la Chine a libéré la dette américaine pour une valeur de 100 milliards de dollars. , ce qui porte le total des avoirs en bons du Trésor de Beijing sous la barre des 1 000 milliards de dollars pour la première fois depuis juin 2010. Bref, la dédolarisation est en cours et s’accélère rapidement