Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Krack - Page 4

  • Le Grand Foutoir prochainement sur vos écrans

     

    Le grand foutoir - Regard alternatif sur l'actu géopolitique - YouTube

     

    JPC et l'excellent historien star de la sorbonne Olivier Buirette

    Le seul universitaire que je supporte...

    le grand foutoir,geopolitique,geostrategie,histoire economie,conflit,guerre,ukraine,yemen,crsh,krack,effondrement

    Lire la suite

  • LA GUERRE Pass monétaire

    En ce qui concerne une récession potentielle, l’analyste financier Mauro Bottarelli a résumé la logique des vases communicants de la pan-économie comme suit: « un état d’urgence semi-permanent est préférable à un krach vertical du marché qui transformerait le souvenir de 2008 en une promenade de santé .la « pandémie » était un canot de sauvetage lancé vers une économie en train de se noyer. À proprement parler, il s’agit d’un événement monétaire visant à prolonger la durée de vie de notre mode de production axé sur la finance et en phase terminale. Avec l’aide du virus et maintenant de tensions géostratégiques le capitalisme tente de se reproduire en simulant des conditions qui ne sont plus disponibles.

    Vous remarquerez que Lemaire parle de guerre économique mais que cette guerre économique ne concerne pas ni le pétrole ni le gaz russe dont nous dépendons à 60 % et que nous pouvons continuez d'importer sans interdiction ou représailles.

    Bon il nous reste des accords privilégiers avec l’Algérie qui nous vend deux fois le prix...rires

    En clair entre le choc pétrolier et le choc du gaz, nous allons morfler et c'est tendanciel. Tout cela servira pour transformer les consommateurs zombies en consommateurs citoyens adaptes de la frugalité heureuse.

    Bref vous l avez compris, accélération de l inflation et des banquiers centraux qui ne peuvent la combattre de peur de faire écrouler les Marchés.



  • Lagarde toujours hagarde

    Lagarde admet une inflation à la hausse et des risques géopolitiques en Europe (msn.com)

    À l’heure actuelle, il semble que les banquiers centraux se livrent au noble art de la procrastination dont mon ami Marcel la feignasse est passé maître. Le conseil d’administration de la Fed se réunira à nouveau prochainement avec pour objectif une réduction progressive (réduction des mesures de relance monétaire) annoncée . Cependant, avec la dégonflement de la bulle Covid, comment les élites vont-elles gérer les taux d’intérêt quasi nuls et le financement direct du déficit ? En termes plus explicites : quel nouvel « événement contingent » ou « intervention divine » les sortira des ennuis ? S’agira-t-il d’extraterrestres ? Une attaque cyber-terroriste contre le système bancaire ? Un tsunami dans l’Atlantique ? Jeux de guerre en Asie du Sud-Est ? Des tensions russo ukrainiennes ? L'effondrement de la Turquie ?Une nouvelle guerre contre le terrorisme ?

    La liste de courses est longue.