Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NECRONOMIE - Page 4

  • Négatif en guise d'apéritif

    Je vous avais parlé du port de Shanghai le plus grand centre commercial du monde Et fermer Shanghai en tant que plaque tournante commerciale équivaut à fermer la moitié du monde.



    Nous nous attendons à un impact beaucoup plus important que l’année dernière. Négatif de manière dramatique et destiné à durer tout au long de 2022.

    Interview accordée à Bloomberg par Jacques Vandermeiren, CEO du port d’Anvers, deuxième hub en volume de trafic de conteneurs. En bref, la combinaison dans laquelle nous vivons est le marché boursier maintenant dans le domaine du flirt avec un marché baissier généralisé, des rendements qui explosent, une croissance en stagnation générale et une inflation au plus haut depuis les années quatre-vingt.

    Bref, nous nous dirigeons tout droit vers le Grand Splaaash la piscine des ténèbres de l'économie.

  • Droit d'Hauteur

    Couverture Livre 3-1.jpg

     

    Un article récent de mon co auteur

    il faut ËTRE COURAGEUX pour mettre son nom à coté du mien....Il l'a fait.....

    Encore merci à tout ceux qui l'ont acheté, je ne vis que de mes droits d'Hauteur

     

    Que dire de la souveraineté du peuple ? - Revue Politique et Parlementaire

  • Apocalypse Now

     

     

    En 1969, alors que la guerre du Vietnam faisait rage, l’économiste monétaire Milton Friedman a inventé pour la première fois le terme « monnaie hélicoptère », en référence à ce qui pourrait être fait pour stimuler la demande dans une économie. Cette parabole du simple fait de jeter de l’argent hors des hélicoptères a été relancée par Ben Bernanke en 2002. La plupart des gens pensaient que c’était une blague, même si l’assouplissement quantitatif a commencé en 2008. Mais personne ne rit maintenant.

    Le gouvernement américain ou la Réserve fédérale ne l’ont pas appelé monnaie hélicoptère, mais les chèques de relance, le koikilencoute, les prets garantis par l'Etat, chaque pays y est allé de sa sauce...En période de crise même les billets font la planche...

    La théorie quantitative de la monnaie émet l’hypothèse que plus il y a d’argent dans une économie, plus il y a de chances que les prix à la consommation s’accélèrent. En effet, le point que la plupart des gens oublient est que le terme inflation fait essentiellement référence à la croissance de la monnaie et du crédit dans une économie. Ce que font les prix est secondaire mais, comme le dit la théorie, ils ont de bonnes chances de suivre l’inflation monétaire.

    Faut-il donc s’étonner que nous en soyons là où nous en sommes aujourd’hui? Il y a, pour être juste, un certain nombre de « raisons » pour lesquelles les prix à la consommation se sont nettement accélérés au cours de la dernière année. Les problèmes de chaîne d’approvisionnement sont souvent cités, mais cela nous ramène à l’inflation monétaire. Si la masse monétaire n’avait pas explosé plus haut en 2020, peut-être que la demande aurait été freinée et que la pression sur l’offre n’aurait pas été aussi grande.’inflation des prix à la consommation était endémique bien avant le début de la guerre en Ukraine. Cela n’a à peu près rien à voir avec la guerre. C’est la masse monétaire. Et après la plus grande inflation monétaire de l’histoire, qu’est-ce qui nous attend ?

     

    La Déflation...le chatîment des neufs orifices....