Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

europe

  • Apocalypse now

    télécharger.jpg

     

    Des chasseurs d'ivoire, une nature hostile, et puis, au bout du voyage, "l'horreur, l'horreur"... Les derniers mots d'un roman pétrifiant, écrit par Joseph Conrad en 1899. Le Voyage au cœur des ténèbres raconte la remontée de Marlowe du fleuve Congo à la recherche d'un trafiquant d'ivoire qui semble être retourné à l'état sauvage. Qu'est-il arrivé à Kurtz pour qu'il en vienne à perdre son humanité ? 

    Bon les amis nécro, cela valait le coup de passer quinze années pour certains en ma compagnie. Vous êtes pas déçu par le final la guerre sans guerre avec menace nucléaire pour ceux qui voudraient pas se dézombifiés et devoir muter. Cela dit par rapport à la dernière fois ou la guerre était réelle, on peut estimer que c'est un progrès mais les millions de morts ne seront plus sur les champs de batailles. Ils le seront économiquement chez eux dans les pays européens. Il semble acter désormais par tous que seul la récession et son flot de licenciement pourra combattre l'inflation. Résignation....Lucidité tardive...

    Je pense le contraire des économistes qui hantent les plateaux tv et parle de récession technique ou de dérapage contrôlé, il n'y a rien de contrôlé. Vous en avez eu un aperçu avec les pénuries d'essence ou alors de la visite d'Elisabeth Borne et d'une quinzaine de ministres en Algérie devenu numéro 1 des fournisseurs de gaz en Europe devant les USA et même les ricains leur en veulent pas de leur attitude pro-russe.

    Faut envoyer Eric Z pour négocier...Il va leur parler de culture et de civilisation  Déjà qu'avec nos accords privilégiés, on paye trois le prix des espagnols …retournement de l'histoire qui ne repasse jamais les plats. Gaz contre visas ou investissement...L'économie est une maîtresse tyrannique...

    « Jamais, quand c’est la vie elle-même qui s’en va, on n’a autant parlé de civilisation et de culture. » Antonin Artaud

    Les grands distributeurs demandent un bouclier énergetique pour l'ensemble de la filière y compris les producteurs pour éviter des licienciements avec la récession qui vient. Déjà 10 % des adhérents du MEDEF déclarent réduire ou arrêter leurs productions à cause des factures d'énergie.

    Bref, ils ont pas compris que les banquiers centraux ont fait le choix de la récession pour combattre l'inflation.donc des lienciements.

    Rappelez vous : nos vies ne sont que le fruit de scénarios  de banquiers centraux.

    .

    « La crise consiste justement dans le fait que l'ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés »

    Antonio Gramsci

  • Le bonneteau européen

     

    ZAKA.jpg

    Ce n'est pas la belle Maria Zakharova la directrice de l'information et de la presse du ministère des Affaires étrangères de Russie et la porte-parole de ce ministère qui l'affirme ou une publicité de Gazprom mais bien la Money Power en l'occurence Goldman Sachs qui l'annonce :

    Goldman prévoit une augmentation de 2 000 milliards de dollars des factures d’énergie en Europe d’ici 2023

    • Les plafonds de prix de la production d’électricité sont probables en réponse, selon les analystes

    • Les factures d’énergie représenteront 15% du PIB européen, disent-ils

     À notre avis, le marché continue de sous-estimer la profondeur, l’ampleur et les répercussions structurelles de la crise », ont-ils écrit. « Nous pensons que ceux-ci seront encore plus profonds que la crise pétrolière des années 1970. »

    L’augmentation des factures d’énergie a incité les gouvernements à se précipiter pour alléger les pressions sur les coûts des ménages et des entreprises. Les ministres de l’énergie de l’UE se réuniront vendredi pour discuter de mesures telles que les plafonnements des prix du gaz naturel et la suspension de la négociation de produits dérivés de l’énergie. 

    Les plafonds de prix ne résoudraient pas complètement le problème de l’abordabilité, ce qui signifie qu’un déficit tarifaire pourrait être nécessaire pour étaler la flambée des factures sur 10 à 20 ans,

    Logique puisque comme je le dis toujours une mutation, c'est 20 ans donc la recette traditionnelle l'endettement des générations futurs

  • EUROPE PAS SI UNIE QUE CELA

     

     

    guerre,guerre sans guerre,armement,charbon,energie,europe,futur criseBloomberg a confirmé qu’au moins quatre opérateurs européens, dont l’allemand Uniper et l’autrichien OMV, ont accepté les conditions fixées par le Kremlin et payé les fournitures en roubles. Plus. L’agence de presse américaine confirme toujours comment dix entreprises européennes ont ouvert des comptes auprès de Gazprombank afin de donner vie au jeu rond sur les paiements, utilisant ainsi des euros ou des dollars et laissant le géant financier convertir en roubles et organiser le transfert à Gazprom Export. Un financement détourné pour sauver la face mais qui, au final, trahit une fracture exaltante au sein de l’Europe. Qui, en fait, à ce jour, n’a pas encore lancé le nouveau paquet de sanctions annoncé après le second tour Français et qui aurait dû inclure immédiatement le pétrole et le charbon russes.