Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NECRONOMIE - Page 12

  • Etat de lard

     

    Kaja Kallas,l'ami européenne et estonienne ennemie jurée du Kremlin, s’est exprimée. Interrogée par Bloomberg, elle a proposé une émission commune de 100 milliards d’euros de dette européenne pour financer les dépenses de défense nécessaires pour contrer Moscou. En fait, il s’agit de la seizième copie de ce qui s’est passé avec les euro-obligations pandémiques de 750 milliards. Et après la méga-allocation de défense présentée par le gouvernement Scholz : déjà, l’Allemagne en récession opte pour le multiplicateur de guerre du PIB. Très mauvais signal. Odeur de brasserie bavaroise. Et lorsque vous transformez la dissuasion de guerre en un sujet de Big Money, cela veut tout simplement dire r que le complexe financio-militaro-industriel prend conscience que faire marcher la planche à billets ou se faire subventionner par la BCE, c'était finalement bcp plus simple que la bulle verte et les bordels d'agriculteurs dont le travail ne répréennte plus qu 1/3 de qu'ils touchent, le reste étant des subventions acquises par des endettements massifs dans le matériel.

    Ce qu'ils veulent, c'est de la maille tout de suite que l'on ne peut pas leur donner. L'autre solution à ce stade étant de les transformer en fonctionnaire comme l'a proposé Ciotti des LR ; Thatcher la dame de fer avait déjà en en son temps renoncé à la souveraineté alimentaire de son pays. Si ton travail n'est pas rémunéré directement par la capital, tu es soit un serviteur d''état ou assimilé soit une consommateur payé à domicile par le chômage ou ce que l'on appelle honteusement l'assistanat. Alors qu'un assisté es par définition un agent économique comme un autre.

    On peut aussi proposer d'ouvrir des magasins d'état distributeurs des produits de première nécessité et même comme certains lecteurs le proposent des dépôts ventes sans marges avant ni arrières ;

    Dans le modèle où nous vivons, il n’y a pas le choix. Soit tu existes réellement dans la chaîne de la caleur soit on fait tout pour t'en virer. Nous avons signé, il y a plus de quarante ans un pacte faustien. Ce que nus gagnons en tant que consommateur, nous le perdons en tant que producteur. Sortir du libre échange, c'est 20 ans....

  • il y a neuf ans j'écrivais (avant les evenements de Lactalis de ce soir)

    Le nouveau rôle du consommateur (Prix d'interprétation du Prix)) - NECRONOMIE (blogspirit.com)

  • THEATRE GRATOS CE SOIR POUR LES NECRONOMISTES

    En tournée au 20 Heures ce soir, Bruno Lemaire du village global, Sinistre de l'économie de la petite maison dans la grande prairie, va revêtir sa tenue de magicien des sphincters façon préparation H

    Quel talent, quel acteur, c'est vraiment comme dans son livre "en posture d'offrande, l'anus frétillant."

    A ne louper sous aucun prétexte

    c'est l'immortel jour historique de l'officialisation des décombres

     

     

     

     

     

    Dans ce contexte, La Tribune affirme que l’exécutif exclut d’augmenter les impôts. Ceci, pour ne pas trahir la promesse d’Emmanuel Macron. Selon L’Opinion, l’idée serait plutôt de mettre à contribution l’ensemble des ministères, même les régaliens, avec un « coup de rabot général sur les crédits. » Quant à la procédure, le gouvernement pourrait opter pour la voie réglementaire et s’économiser un passage au Parlement où plane le spectre du 49.3