Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

déflation

  • Hagarde à vue

    1701_Lagarde.png

    konsum.pngOIP.jpgIl y avait une autre solution : Push the bottom. C'était la solution finale et qui accélérait la trajectoire vers le modelè japonais de la planche à billet permanente.

    Donc provoquer par des vraies hausse des taux de style 3% un choc déflationniste qui met à terre les Marchés actions et immobilieren pulvérisant les capitaux financiers et immobiliers. L'inflation aurait été terrassée. Evidemment, il y aurait eu plusieurs soucis . La destruction déflationniste du capital par l’effondrement de la dette et des marchés boursiers anéantirait notre devise comme la démonstration de Lizzy la dingue aux UK vient de le prouver, mais aussi les moyens de subsistance. Cela aurait provoqué aussi des pertes d'emplois massives, des fermetures d'entreprises et des émeutes et des pillages ;

    Mais ne désespérons pas avec Christine Hagarde aux commandes on ne sait jamais mais le courage n'est pas son fort. Elle a été une athlète de haut niveau en natation synchronisé pas en plongeon. l’avenir semble donc offrir un choix de stagflation structurelle (économie stagnante avec une inflation élevée en attendant le retour de la planche et de l'endettement que l'on nous vendra comme un soutien européen à la guerre sans guerre.

    En période de crise, les billets font la planche pour l'upper class pas pour les pauvres...et quand au consommateur zombie, comme chacun sait, il n'a pas de cortex et il est dominé comme chez les vertébrés inférieurs par l'activité du diencéphale. Il faut juste lui donner l'impression que le centre commercial se bat pour lui comme le fait Leclerc ou Lemaire du village global. Il continuera à s’agglutiner comme dans les meilleurs films de Romero dans le cadre de le LIDLisation de l'Europe...

    Seuls les nécronomistes survivront en 2023...531061842.jpg

  • Les Marchés euphor hic hic...ça gaze Mec ?

    Il n’y a rien de mieux qu’un ancien banquier de Goldman Sachs atterrissant au 10 Downing Street pour mettre les marchés de bonne humeur. Surtout quand c'est une mec qui se dit accro au coca et se vante de n'avoir aucun ami dans la classe ouvrière.

    Combiné aux excellentes nouvelles insistantes rumeurs sur une Fed qui pourrait ralentir la course des taux dès novembre et le prix du gaz qui en Europe tombe en dessous de 100 euros le MWh et l’euphorie est servie. Tout cela, malgré l’effondrement des indices chinois.

    Les prévisions météorologiques annonçant un hiver extrêmement doux également pour l’Europe du Nord ont augmenté les positions courtes à la Bourse d’Amsterdam, faisant baisser les prix déjà comprimés par l’euphorie espagnole pour les 8 autres méthaniers finalement déchargés dans les hubs de regazéification.

  • Elon Musk devient nécronomiste

     

    et évoque le châtiment des neufs orifices, la déflation....

    avertissement de déflation du PDG de Tesla, Elon Musk, et de la PDG d'ARK Invest, Cathie Wood, pourrait mettre le prix du Bitcoin sur une tendance baissière, surtout si la Fed continue d'augmenter les taux d'intérêt pour lutter contre le risque de chômage. Musk a déclaré au cours du week-end qu'une augmentation majeure des taux d'intérêt de la Réserve fédérale pourrait déclencher une déflation, une condition économique lorsque le pouvoir d'achat augmente et que les prix à la consommation et les actifs diminuent avec le temps. "Une hausse majeure des taux de la Fed risque la déflation", a tweeté vendredi le PDG de Tesla sans fournir d'autres explications. L'avertissement du PDG de Tesla pourrait voir les prix chuter de manière significative. Lorsque les consommateurs anticipent une chute des prix, la première réaction consiste à retarder les achats jusqu'à ce que les prix baissent, ce qui pourrait freiner la demande globale.

     

    Elon Musk And Cathie Wood's Deflation Warning Could Be Bad News For Bitcoin (ibtimes.com)